vendredi 14 décembre 2007

Eloge aux fossoyeurs de notre profession

Paul-Albert et Franck, Vous ne vouliez pas de vagues … Entre deux réunions sous les plafonds dorés de la chancellerie vous aviez scellé un accord avec Madame DATI afin que notre profession accepte sans broncher une réforme de la carte judiciaire. Beau projet de consentement mutuel ! Depuis juillet dernier nos représentants nationaux se sont efforcés de ne pas froisser la susceptibilité du Garde des Sceaux. Pendant ce temps, dans l’ombre des couloirs des palais nationaux certains intriguaient afin que leur... [Lire la suite]
Posté par barreau beauvais à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]